Etape 2: Russie – Moscou

A la découverte de Mockba en 4 jours

Mockba (Moscou en russe), ralliée lundi 18 novembre, en 4h de Sapsan, le train à grande vitesse local, depuis Saint-Pétersbourg. Une première expérience de train russe, pour commencer mon périple ferroviaire: un TGV étonnant de modernité, avec vestiaire, portes vitrées automatiques entre les voitures, écrans TV, wifi avec films et musique.

La capitale russe est bien différente de sa rivale. Je me sens déjà plus dans l’ex-Empire soviétique, au cœur de l’Histoire du pays. La ville est gigantesque, elle représente Paris et sa banlieue incluse, 12 millions d’habitants, soit la ville la plus peuplée d’Europe. Les avenues sont immenses, l’architecture de style stalinienne, massive et imposante. Je croise les hommes d’affaires, comme la jeunesse dorée moscovites, du centre historique de la Place Rouge et du Kremlin, au nouveau quartier Moscow-City, avec ces gratte-ciels flamboyants. Mockba détient près d’un tiers des richesses du pays, le chômage est quasi inexistant, peu de pauvreté ici. La ville dénombre le plus grand nombre de milliardaires au monde! Côté richesse culturelle et historique, je suis servie, la ville recèle d’excellents musées, de cathédrales, de spectacles, ballets, concerts… Sur 4 jours, je ne me suis pas ennuyée.

A voir, à faire

  • Le Kremlin: impressionnante forteresse, avec plus de 2 kms de murs, symbole du pouvoir politique russe, des tsars au Président de la Fédération actuel, c’est un véritable village. Elle abrite le siège du gouvernement, mais aussi le musée des armoireries, et de somptueuses cathédrales aux coupoles dorées. Cette visite vaut vraiment le détour (ensemble des cathédrales = 10 €)
  • La Place Rouge: l’une des place les plus connue au monde, Red Square, lieu historique (octobre 1917 notamment), symbole de la résistance du peuple russe. Cette place, borde le Kremlin, entièrement piétonne, elle est immense. A mon passage, le marché de Noël s’y installait. On peut y visiter le mausolée de Lénine, le musée de l’histoire russe, et mon coup de cœur, la cathédrale Basile-le-Bienheureux.
  • La cathédrale Basile-le-Bienheureux: fameuse image de Moscou, avec ces bulbes multicolores, elle est réellement magnifique. La visite est payante, environ 10 €, mais je la conseille, c’est un véritable musée. Construite au XVIème par Ivan le terrible, la multitude de clochers s’explique par la volonté du tsar de rendre hommage à chaque saint, correspond au jour de ses victoires.
  • Le Goum: Imposant bâtiment bordant la Place Rouge, face au Kremlin, c’est un immense centre commercial huppé, symbole de la richesse de la capitale. Pour ma part, je n’y suis pas allée pour le shopping (boutiques de luxe, de Dior à Gucci, en passant par des cafés aux prix exorbitants) mais pour l’extravagance du lieu!
  • Le musée Tretiakov: A choisir un musée, parmi la palette offerte à Moscou, j’ai choisi ces galeries, initialement créées pour démocratiser l’art. Ces collections d’art russe permettent de comprendre l’Histoire du pays, du XI au XXème siècle, au travers de peintures, sculptures et objets monastiques.
  • Le métro moscovite: un véritable musée souterrain, pour 55 roubles (0,80 €)! Prendre 1h pour faire le tour de quelques stations de la ligne circulaire. Les anciens dirigeants russes les ont fait construire pour montrer la puissance et la richesse du pays, après la Seconde Guerre mondiale. Sur les quais, peintures, vitraux, statues et lustres splendides. Pour l’anecdote, dans une station, les russes caressent une statue, précisément le museau du chien d’un soldat. Mais pourquoi ? On raconte que c’est un porte-bonheur ! Cela fait plus de 70 ans que des milliers de passagers de cette station de métro la caresse chaque jour.
  • Artplay: Après le côté historique, j’apprécie toujours la découverte des nouvelles facettes d’une ville. Artplay est le centre de design moscovite, avec ateliers d’architecture, galeries d’arts, cafés et boutiques, construit dans une ancienne usine. Une balade sympa ponctuée d’un bon cappucino pour se réchauffer!
  • Moskow city: La folie des grandeurs des millionnaires moscovites! Une ville nouvelle, avec un ensemble de gratte-ciels flambants neufs et design, construites dans la deuxième couronne de la ville. Un tiers serait inoccupée… paroxysme ?! C’est un business center, le centre du commerce international russe, avec bureaux d’affaires et centres commerciaux énormes.
  • Un concert de musique classique: Outre les ballets, le Bolchoï, la culture russe, c’est aussi la musique classique. En tant qu’ancienne pianiste, je ne pouvais pas partir sans une soirée piano accompagnée de la Philarmonique de Russie. Top! J’ai trouvé du jour pour le lendemain, un billet à 10€, réservéen ligne sur le site mmdm.ru, version en anglais disponible.

Après 9 jours en Russie, ma vision sur le pays, surtout sur ces habitants a radicalement changé. Les russes sont adorables, au regard des rencontres de ces derniers jours. Jusqu’au dernier jour, j’ai été agréablement surprise par leur générosité. Au moment du « check out » à l’auberge de jeunesse, je viens pour régler mes 4 nuits. Vlad, jeune moscovite de 20 ans à l’accueil, avec la femme de service, refusent mon règlement. J’insiste, mais ils me montrent qu’ils suppriment mon nom dans le registre informatique. Dixit, via google traduction: « Ce qui compte, c’est que tu te sois sentie chez toi, nous avons vraiment apprécié ta visite. On espère te revoir aux beaux jours! »

Que dire? Des rapports simples, une générosité incontestable, une réelle surprise qui m’amèneront à revenir avec grand plaisir. Ce premier voyage en Russie me donne envie d’explorer l’Est du pays, le lac Baïkal, la Sibérie, de Kazan à Vladivostok en transibérien!

Rencontres locales: Si les russes sont très serviables et accueillants, il n’est pas si simple de rencontrer des russes parlant anglais, pour créer de véritables échanges. Pour faciliter la donne, j’ai testé 2 solutions:

  • l’appli couchsurfing.com. Bien connue pour les solutions d’hébergements gratuits, elle est avant tout un moyen de rencontres, et propose aussi des « events ». Il suffit de s’inscrire en ligne. J’ai ainsi pu rencontrer, lors d’une soirée organisée dans un bar, une dizaine de russes, ainsi que d’autres voyageurs étrangers. De belles rencontres et de bons moments de partages !
  • le club de sport: le sport fédère, c’est une réalité! Je me suis rendue au plus grand club de squash de la capitale un après-midi. En moins d’une heure, je me retrouvais sur le terrain à jouer avec 2 moscovites très sympas, Alexander et Ivan, puis à échanger nos facebook pour garder le contact, voire même organiser des tournois en mode « jumelage ». Pour couronner la rencontre et confirmer leur hospitalité, ils m’ont offert l’heure de squash et la location de raquette!
Concert de piano et orchestre philharmonique de Russie

22 commentaires sur « Etape 2: Russie – Moscou »

  1. Moi j’adore Caro l’exploratrice et sa chapka !!!…
    « C’est juste énorme ce qu’elle vit Caro » viennent de dire Hugo et Jules en découvrant tes photos!
    Tu vas faire naître des vocations ma Caro 😉…

    J'aime

  2. Tu me fais rêver Caro, tant par tes photos que par ton récit détaillé, tes commentaires justes et illustrés, la qualité de ton expression…. tu feras peut être naître des vocations mais une chose est certaine: tu es faite pour organiser des voyages, partager ce que tu vis, stimuler et donner envie à tes amis et lecteurs de te suivre!
    Si tu envisages la Sibérie accompagnée (avec option squash of course, 🤩), je postule tout de suite! A ton retour, lis Sylvain Tesson et avant même Tesson, le livre de Slavomir Rawicz …. continue de vivre pleinement ton rêve et merci encore de nous partager tout cela.
    Toutes les Teams Rezéennes t’embrassent tres fort.

    J'aime

  3. Quel super article ! Tu donnerais presque envie de de tout plaquer pour vivre cette expérience 🙂
    Merci de la partager avec nous avec tant de détails! Tu nous fais voyager!!😍
    Des gros bisous Rezéens

    J'aime

  4. Oh c’est magnifique Caro et cela donne vraiment très très envie d’y aller. Les photos sont magnifiques, tes bons plans très intéressants et tes anecdotes croustillantes.
    J’adore ta chapka, trop classe. Vivement la prochaine étape.
    PS : lulu je veux bien vous accompagner dans le transsibérien 😘

    J'aime

  5. Ça fait rêver…. et surtout ça donne envie de visiter un pays méconnu et qui aux premiers regards ne me donnait pas envie.
    Mais jusqu’ou Vas tu nous emmener ??
    Je t’embrasse

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :