Etape 15: Thaïlande – Bangkok

Bangkok, la cité des anges

Surnommée « Krung Thep » par les thaïlandais, littéralement « la cité des anges », Bangkok est une mégalopole incontournable d’Asie, d’environ 20 millions d’habitants. Elle mêle traditions et modernité, avec une atmosphère unique. Je suis tombée sous le charme de Bangkok, dès ma première visite en 2007. Je suis toujours excitée de revenir ici. J’atterris le 12 mars, en provenance de Penang, en Malaisie. C’est mon troisième passage ici, je retrouve immédiatement les plaisirs de la ville, et reprend vite des habitudes de vie locale.

Je me pose dans une auberge de jeunesse très agréable, avec un grand jardin et un bar, dans le quartier nord de la ville, loin du cœur touristique. L’ambiance est familiale, d’autant que les touristes commencent déjà à déserter, avec l’avancée de l’épidémie de coronavirus dans le monde. Aucune restriction au moment de mon passage. Cela ne durera qu’une semaine. Je redécouvre donc Bangkok dans un contexte particulier, beaucoup moins « active » qu’habituellement.

Je retrouve des « compagnons de route » le 14 mars, Tim et Ju (avec qui j’ai passé une dizaine de jours dans la région de Goa en Inde). Nous nous offrirons l’apéro en sky bar, « Escape Bangkok », dans le quartier moderne, très sympa ! Puis, Anne arrivera de France le 15 mars, pour partager deux semaines de périple. Notre première soirée me fera revenir en France le temps de quelques heures, avec le plaisir de déguster un bon Bordeaux, du fromage et du saucisson, qu’elle m’avait gentiment rapportés. J’avoue que ça me manque souvent en voyage !

C’est parti pour la (re) découverte de la ville ! Un de mes plaisirs favoris à Bangkok: la street food, une des meilleurs au monde! La cuisine thaïlandaise est délicieuse: de l’incontournable « pad thaï » à la traditionnelle soupe « tom yum », en passant par les multiples « satays » et le « mango sticky rice » (riz gluant à la mangue et au lait de coco), mon dessert préféré. Chaque repas en Thaïlande est une fête pour les papilles. Attention aux estomacs sensibles, les plats sont souvent très épicés, mais le corps s’habitue après quelques années !

Outre ces plaisirs culinaires, qu’est-ce qui caractérise cette ambiance unique ? Je dirai: un mode de vie typique, avec ces sourires authentiques, une hospitalité incroyable et ces traditions bouddhistes omniprésentes. Bangkok est aussi une ville de contrastes, comme de nombreuses mégalopoles asiatiques. Les temples et maisons sur pilotis côtoient les malls, les multiples buildings et rooftops.

Outre les traditionnels tuk-tuks et les vieux bus, il est très facile de circuler d’un bout à l’autre de la ville, avec son réseau de transports modernes, alliant métro aérien (BTS) et souterrain (MRT). Mais mon mode de transport préféré est incontestablement le bateau-bus. Bangkok est traversé par un immense fleuve, le Chao Phraya, et ces fameux khlongs, ces canaux affluents qui relient les différents quartiers de la ville. Evidemment, se perdre dans les rues reste le meilleur moyen de découvrir cette ambiance unique et de capter les moments de vie locale.

Incontournable de la « cité des anges », ses marchés. Je commencerai par les marchés flottants, aux quatre coins de la province. Sur leur long bateau en bois, appelé « long tail », le commerce de produits frais locaux s’opère comme une tradition ancestrale. Bien que devenus des attractions touristiques, ces marchés flottants font réellement partie du mode de vie locale. J’ai choisi de me rendre au petit marché flottant de Taling Chan, à quelques kilomètres à l’ouest de Bangkok. Même si je suis arrivée à la fin du marché, j’ai pu apprécier son charme, et déjeuner sur place avec un thaïlandais adorable, habitué des lieux tous les samedis. Ici comme partout, des stands de street food: on achète un délicieux plat à emporter, on s’assoie sur un tabouret en plastique autour d’une table, et on partage, en tout simplicité, un repas avec les locaux.

Dans le quartier historique de Phra Nakhon, nous avons pris plaisir à arpenter deux autres types de marchés: le marché de gros des fruits et légumes, et le marché aux fleurs « Pat Klong Talad ». Non, la Thaïlande n’est pas réputée pour le commerce des fleurs. Mais les offrandes, traditions bouddhistes (et hindouistes), sont omniprésentes dans la vie des thaïlandais. Elles sont déposées dans les temples et autels, partout dans la ville, chaque jour. Dans un grand hall, des centaines de femmes préparent des milliers d’offrandes de fleurs, très raffinées, qui sont ensuite vendues dans les rues adjacentes, et fleuriront tous les temples de la ville. C’est juste magnifique !

Côté traditions, une découverte de Bangkok ne serait pas complète sans la visite de quelques uns de ces majestueux temples. Mon préféré, que je ne me lasse pas de visiter à chaque passage, l’impressionnant « Wat Pho ». C’est un des plus grands (8 hectares) et plus anciens temples bouddhistes de la ville (XVIII). Il abrite l’immense Bouddha couché (43m de long et 15 m de hauteur!), symbolisant Bouddha sur son lit de mort.

Parmi la multitude de temples que dénombre Bangkok, j’ai apprécié aussi la visite du « Wat Arun », sur l’autre rive du fleuve, le « Wat Intharawihan » au nord du quartier historique, et le « Wat Saket », perché sur une colline, surnommé le « temple de la montagne d’or ». La vue panoramique sur la ville est imprenable, particulièrement au coucher du soleil (malheureusement couvert le jour de notre passage).

Dans les incontournables de Bangkok, le Grand Palais est l’ancien palais royal, à côte du temple Wat Pho. Il abrite le grand Bouddha d’Émeraude. Je ne referai pas la visite lors de ce passage, mais le recommande vivement. Enfin, la maison de Jim Thompson vaut vraiment le détour. Ce « musée » est situé près du quartier moderne, et accessible facilement en bateau-bus. Construite dans les années 50, cet homme d’affaires et aventurier américain avait pour ambition de relancer l’industrie de la soie, en déclin. Véritable havre de paix, elle reflète l’architecture thaïlandaise et les us et coutumes locales. Dans le même style architectural, j’ai découvert également le Palais Suan Pakkad, un ensemble de quatre « maisons-musées » abritant de belles collections d’antiquités thaïlandaises.

Cette escapade de 4 jours à Bangkok était, une nouvelle fois, un régal ! Après, il fait bon s’échapper de la ville, pour explorer ce magnifique pays. Nous partons donc le 17 mars, en direction d’Ayutthya, pour une escapade culturelle, puis au sud, dans le parc national de Khao Sok et l’île de Koh Phi Phi, pour profiter des merveilles de la nature thaï.

3 commentaires sur « Etape 15: Thaïlande – Bangkok »

  1. Merci Caro, c’est toujours un enchantement de lire tes carnets de voyage, 🙏🏻 Merci. C’est un vrai dépaysement surtout en ce moment de confinement ! J’imagine que tes prochains voyages risquent d’être modifiés ? Prends bien soin de toi et j’attaque le 4ème apéro whatsapp, je vais finir alcoolique à la fin du corvid19 . Mille bises . Isa

    J'aime

    1. Merci Isa ! Effectivement, mon périple est remis en question, stand by pour le moment. Je verrai si je peux continuer et où. Je vis au jour le jour désormais, impossible de prévoir la suite. Je reste sur l’île de Koh Phi Phi jusqu’à déblocage de la situation. Du coup, je fais aussi des aperos virtuels avec la France, donc dans la nuit ici avec le décalage horaire 😊😋 !! Bises

      J'aime

  2. Tout ça donne bien envie d’y retourner et d’approfondir la visite de cette ville si animée. Profites de la bonne cuisine, tu auras le temps à ton retour de rattraper ton retard sur le vin et le saucisson 😉 Bon Con-Phi-Phi-nement (ok c’était facile)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :