Etape 16: Thaïlande – Ayutthaya, Khao Sok, Koh Phi Phi

Escapades culture et nature thaï

Après l’agitation de Bangkok, nous prenons le train en direction d’Ayutthaya, à 80 kms au nord, pour une escapade culturelle. Ayutthaya est l’ancienne capitale du royaume de Siam, entre le XIV et le XVIIème siècle. Après 2h de train, nous prenons un traversier pour passer le fleuve, et arrivons au cœur de la petite ville. Le lieu est habituellement très touristique. Peu d’animations dans les rues, lors de notre passage les 18 et 19 mars, les touristes se font très rares avec la pandémie de Covid-19. Nous louons un vélo dans notre maison d’hôtes, pour partir à la découverte de cet exceptionnel site archéologique. Environ une quinzaine de vestiges d’anciens temples répandus dans la ville et aux alentours. Sous un soleil de plomb, il fait plus de 35 degrés, nous pédalons d’un temple à un autre. Sur le retour, l’un de nos vélos est à plat. Personne dans les rues, ce sont finalement les policiers qui nous ont aidées. Ils se sont mis à 3 à vouloir donner un coup de main. Adorables! A l’image de notre hôte, qui sera aux petits soins de ces seules touristes. La quiétude, les couleurs et la beauté des temples font de ce site, une agréable étape de 2 jours.

Nous redescendons sur Bangkok en train, pour prendre un train de nuit, direction Surat Thani, au sud du pays. Arrivées vers 8h30 du matin, nous devons être au maximum 15 touristes, à se répartir entre les îles de Koh Samui et le parc national de Khao Sok. Nous montons dans un minibus, pour 2h en direction du parc national. Nous avons trouvé un bungalow dans la jungle, « Jungle House 1 », au bord d’une rivière, dans un superbe cadre naturel! Nous passerons la première journée à nous balader dans la jungle, au milieu d’une immense bambouseraie, avec baignade dans la rivière. Le lendemain, nous partons à la journée, avec un groupe de 7 personnes très sympas, pour une balade en bateau sur le lac Cheow Lan, au cœur du parc national de Khao Sok. La couleur de l’eau est incroyable, entre bleu et vert, éclatante. Nous découvrons d’immenses formations karstiques parsemées de jungle, au fil de notre balade. Improbable: nous nous arrêtons au milieu du lac, à la rencontre d’un marchand de glaces maison à la noix de coco, qui vend depuis son bateau, excellent! Nous déjeunerons au bord du lac, de bons plats locaux, avant de faire une bonne sortie kayak au milieu de ce cadre extraordinaire.

Le 21 mars, nous nous dirigeons vers le port de Krabi, à 2h de minibus, pour prendre le bateau pour la fameuse île de Koh Phi Phi. Comme les 2 précédentes escapades, habituellement très touristiques, je n’avais pas prévu d’y venir. Le contexte de désertification des touristes m’a fait changer d’itinéraire. Et dans la perspective d’un éventuel confinement à venir, je préfère aller rapidement sur une île au sud du pays, loin du cœur épidémique de Bangkok. Comme la plupart des thaïlandais, je commencerai à porter un masque à partir de ce jour, dans tous mes déplacements.

Nous découvrons émerveillées, les côtes de cette île paradisiaque, en arrivant par ferry. L’eau est turquoise, un mélange de lignes vertes et bleues. Transparente, nous pouvons voir les coraux et quelques poissons, depuis le pont. Une île formée de formations rocheuses, bordée de forêts tropicales et de plages de sable blanc. Le paysage est magnifique! Nous trouvons un bungalow dans la jungle, au bord d’une petite plage superbe. Vu le peu de touristes, nous sommes surclassées dans un confortable et spacieux bungalow avec terrasse et hamac, vue sur la mer. Seuls s’invitent quelques singes le premier soir sur notre terrasse. Peu farouches, ils se permettront de prendre un verre et une canette de bière vides, avant de se laver les coucougnettes dans notre bassine pour se rincer les pieds, à l’entrée du bungalow ! Au programme de nos jours suivants: plages, lecture, balades, snorkeling et sortie bateau mémorable sur l’île de Phi Phi Ley, juste en face de Phi Phi Don. L’accès à l’île est fermé en raison de la surfréquentation des dernières années, sur Maya Bay, plage du célèbre film « La Plage ». Nous avons simplement fait une balade en bateau pendant une demi-journée, avec baignade et snorkeling dans les baies. Un privilège incroyable que de découvrir ce site magique, teinté d’une eau turquoise incroyable, sans touriste !

La Thaïlande recèle d’une culture riche, ainsi que d’une nature somptueuse et variée. Ce n’est qu’un aperçu des merveilles thaïlandaises. Il y a tant à explorer au « pays des sourires ». Pour l’heure, les déplacements sont limités, les magasins commencent à fermer, les écoles le sont depuis 2 semaines, les frontières se ferment progressivement à partir du 26 mars. La France est en confinement strict depuis le 16 mars. Le ministère des Affaires Etrangères recommandent aux ressortissants français de rentrer en métropole. Des vols de rapatriement me sont proposés par l’Ambassade via mail. Presque tous mes compagnons de voyage depuis des mois, mettent fin à leur périple. Après plusieurs jours de réflexion, je décide de rester ici. La situation sanitaire est beaucoup moins alarmiste qu’en France, je fais confiance en la capacité de gestion de crise en Thaïlande et à leur compétences médicales. Le 28 mars, je vais sur Krabi, au bureau de l’immigration pour obtenir une extension de visa d’un mois. Cela me permet de rester dans le pays jusqu’au 10 mai. Anne rentre en France le 29 mai, et je retourne « me confiner » sagement sur l’île de Koh Phi Phi, pour quelques semaines, si possible.

  • Auytthaya: Wat Yai Chai Mongkol, Wat Mahathat, Wat Phra Si Saphet, Wat Lokayasutharam, Wat Phu Khao Thong, Wat Chai Watthanaram
  • Parc National de Khao Sok: trek au départ du village de Khao Sok (autonomie après paiement droit d’entrée 300 baths soit 8 €) et trip organisé d’une journée en bateau sur le lac Cheow Lan avec option kayak ou visite de grottes
  • Koh Phi Phi: farniente, balades, snorkeling, kayak, sortie bateau sur les îles alentours (privilégier l’incontournable Phi Phi Ley)
  • Hébergement: « Our Jungle House » à Khao Sok, bungalow pour 2 personnes, avec climatisation et terrasse, dans la jungle, au bord de la rivière, avec restaurant sur place (23€ la nuit pour 2). « Viking Nature Resort » à Koh Phi Phi, bungalow pour 2 personnes, surclassée, dans la jungle avec vue sur mer (38€ la nuit pour 2, au lieu de 85€).
  • Déplacement vers le sud: 2 options, avion low cost ou train de nuit. Quand on a le temps, privilégier le train de nuit depuis Bangkok, couchette confortable, environ 20 € de Bangkok à Surat Thani, 13h de trajet. Pour rallier les îles ou le parc national, prendre un minibus, à la sortie de la gare.

Auytthaya

Parc national de Khao Sok

Koh Phi Phi

6 commentaires sur « Etape 16: Thaïlande – Ayutthaya, Khao Sok, Koh Phi Phi »

  1. Comme lieu de confinement, Waouhhhhh ! Je t’envie, chez nous, prolongation jusqu’au 11 mai avec sûrement un déconfinement progressif …. Là franchement, pas facile de rester chez soi, sans voir ces amis qui sont juste à côté.
    Cela va être une belle parenthèse, avec un autre rythme, tu vas pouvoir te poser et profiter pleinement. Amuse-toi bien ma Caro, et tu peux nous envoyer plein de photos, les frontières (hors Europe) étant fermés cet été, cela va être mes vacances. Bises isa

    J'aime

  2. Tu auras fait l’expérience inédite de la Thaïlande avec peu de touristes ! Expérience inédite d’être en confinement à Koh Phi Phi…profites de l’eau turquoise…et de Homer Simpson qui se repose à l’horizon 😉 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :